AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Bécher

(M.D., 1844) : Faire des cancans.

(La Rue, 1894) : Médire.

Bêcher

(Clémens, 1840) : Médire, accuser.

(un détenu, 1846) : Charger, accabler de paroles, de sottises, etc.

(Larchey, 1865) : Battre, dire du mal. Vient du vieux mot béchier : frapper du bec (Du Cange).

Je suis comme je suis, c’est pas une raison pour me bêcher.

Monselet.

Avocat bécheur : Magistrat chargé du ministère public. Il bêche le prévenu.

(Delvau, 1867) : v. a. Médire et même calomnier, dans l’argot des faubouriens, qui ne craignent pas de donner des coups de bec à la réputation du prochain.

(Rigaud, 1881) : Dire du mal. On bêche surtout ses amis. — Mot à mot : travailler quelqu’un ou quelque chose comme on travaille la terre, à coups de bêche.

(Boutmy, 1883) : v. a. Dire du mal de quelqu’un ; faire des cancans sur son compte. Ce mot, dont le sens est à peu près le même que celui de « casser du sucre », n’est pas particulier au langage des typographes, non plus que cette dernière expression.

(Merlin, 1888) : Critiquer, médire.

(Rossignol, 1901) : Abimer, vilipender quelqu’un.

(Hayard, 1907) : Blaguer, débiner.

(France, 1907) : Médire ; du vieux mot béchier, frapper du bec.

Dans un salon.
Cette excellente comtesse de B… est en train de s’en donner à cœur joie sur le compte de ses « bonnes amies ».
Taupin, l’interrompant de la façon la plus respectueuse :
— Après vous la bêche, s’il vous plaît ?

Bécher en douce

(Virmaître, 1894) : Blaguer un ami doucettement mais lui dire de dures vérités sous des apparences de bonhomie (Argot du peuple).

Bêcher en douce

(La Rue, 1894) : Être ironique. On dit aussi blaguer en douceur.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique