AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


Aller au vague

(M.D., 1844) : Aller commettre un vol.

Coup de vague

(Larchey, 1865) : Vol improvisé. — Le voleur est dans le vague sur les résultats de son coup.

(Delvau, 1867) : s. m. Vol improvisé.

(Rigaud, 1881) : Vol d’inspiration, vol à l’aventure ; c’est le contraire du poupon oapoupart. Pousser un coup de vague, commettre un vol à l’aventure.

Coups de vague

(Halbert, 1849) : Vol improvisé.

Donner du vague

(Halbert, 1849) : Chercher pratique.

(La Rue, 1894) : Chercher fortune, vagabonder.

Vague

(Delvau, 1867) : s. m. Flânerie, Vagabondage. On dit aussi Coup de vague.

(Delvau, 1867) : s. m. Promenade intéressée, — dans l’argot des filles et de leurs souteneurs. Envoyer une femme au vague. Lui faire faire le trottoir.

(Rigaud, 1881) : Va-et-vient des filles sur la voie publique. — Lancer une gousse au vague, envoyer une femme faire le trottoir, — dans le jargon des voyous. — Se lâcher du vague, aller promener sur la voie publique.

(La Rue, 1894) : Flânerie. Vol. Poche. Le va-et-vient des filles sur le trottoir. Du vague ! Non, rien. Coup de vague, vol à la flan. V. flan. Être au vague, préparer un vol.

(Virmaître, 1894) : Les filles qui raccrochent donnent un coup de vague, elles font leurs affaires. Vaguer, promener au hasard, est une corruption du mot français vaquer (Argot des souteneurs).

(Rossignol, 1901) : Vol. Commettre des vols est aller au vague.

Vague (coup de)

(Larchey, 1865) : Vol à la flan. Son auteur est dans le vague sur le butin qu’il en pourra tirer.

Un soir que j’étais dans la débine. Un coup de vague il me fallut donner. Pour travailler j’mis au plan ma rondine, Et mes outils nous fûmes les déplanquer.

Bailly.

Vague (du) !

(Delvau, 1867) : Rien ! Néant ! Terme de refus.

Vague (en pousser une)

(Virmaître, 1894) : Synonyme d’arracheur de chiendent, aller au hasard, vaguement, avec l’intention de voler n’importe qui ou n’importe quoi (Argot des voleurs).

Vaguer

(un détenu, 1846) : Voler. Aller au vague : aller au vol.

(Delvau, 1867) : v. n. Sortir sans savoir avec qui on rentrera ; — dans l’argot des petites dames. On dit aussi Aller au vague.

Vaguer, aller en vacquerie, être dans le vacque

(La Rue, 1894) : Sortir pour voler.

Valades ou Vagues

(Rossignol, 1901) : Les poches.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique