AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre


Facebook

Share

Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Mots-clés Rechercher partout 


As de pique

(d’Hautel, 1808) : Terme équivoque et satirique qui veut dire en propres termes, un niais, un idiot, un stupide.
Il est là comme un as de pique. Pour dire ne sait quelle contenance tenir ; il a l’air gauche, hébêté. Molière a fait usage de cette expression dans le Dépit amoureux.

(Rigaud, 1881) : Le fondement. — Écusson en drap noir apposé au collet de la capote des soldats du bataillon d’Afrique.

(Virmaître, 1894) : Se dit d’une femme qui possède abondamment ce que d’autres n’ont que très peu… (Argot du peuple). V. Fournitures.

(France, 1907) : L’anus ; argot populaire.

L’infirmier, la seringue au poing, cria au malade : « Allons, montre ton as de pique. »

(Les Joyeusetés du régiment.)

As de pique (fichu comme l’)

(Rigaud, 1881) : Mal bâti, mal mis. Un individu fichu comme l’as de pique, un individu mal bâti ou mal mis. — Ouvrage fichu comme l’as de pique, ouvrage bousillé.

(France, 1907) : Mal mis, mal bâti, négligé dans ses vêtements. On appelait autrefois as de pique un homme de nulle valeur, un sot. On trouve cette expression dans Molière : « Taisez-vous, as de pique ! »

As de pique (fichu comme un)

(Larchey, 1865) : Mal bâti, mal vêtu. Jadis on appelait as de pique un homme nul.

Taisez-vous, as de pique !

Molière.


Argot classique, le livreTelegram

Dictionnaire d’argot classique