AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Brûler

Perdre sans retour.

Comment sommes-nous avec le boulanger ? — M’sieur, le boulanger est brûlé, il demande un à-compte.

Champfleury.

Brûler

Démasquer.

Le grec brûlé prend son parti lestement et va, sous un autre nom nobiliaire, se faire pendre ailleurs.

Mornand.

Brûler

v. n. Approcher du but, être sur le point de découvrir une chose, — dans l’argot des enfants et des grandes personnes, qui devinent, les uns qui savent à quoi on s’expose en s’approchant du feu.

Brûler

v. a. Dépasser une voiture, — dans l’argot des cochers qui se plaisent à ce jeu dangereux, malgré les conseils de la prudence et les règlements de la police.

Brûler

Retirer de la main en les jetant au panier, après en avoir annoncé le nombre, une ou plusieurs cartes avant de commencer une partie de baccarat en banque. Ce droit du banquier ne s’exerce plus que dans les cercles de bas étage.

Brûler (se)

Être connu, démasqué.

Aussi je commençais à me brûler.

(F. Mornand.)

Brûler à la rampe (se)

Jouer pour soi sans se préoccuper de la pièce. Argot des coulisses.

Brûler à la rampe (se)

Jouer pour soi, sans se préoccuper de la pièce, — dans le même jargon. (A. Delvau)

Brûler du sucre

v. a. Recevoir des applaudissements, — dans le même argot [des coulisses].

Brûler du sucre

Être applaudi, — dans le jargon des acteurs.

Brûler la chandelle par les deux bouts

Individu qui dépense sans compter, qui jette son argent par les fenêtres.
— Tu brûles la chandelle par les deux bouts (Argot du peuple). N.

Brûler la politesse

S’esquiver sans faire la politesse d’un adieu.

Quand il nous met à l’ombre, c’est que nous avons brûlé la politesse à la consigne.

J. Arago, 1838.

Brûler la politesse

v. a. Disparaître sans avertir, — dans l’argot des bourgeois.

Brûler le cul

Faire banqueroute. L’expression date de 1789.

Brûler le dur

Ne pas payer son voyage.

Brûler le pégriot

Faire disparaître la trace d’un vol.

Brûler le pégriot

v. a. Faire disparaître les traces d’un vol. Argot des prisons.

Brûler le pégriot

Faire disparaître les traces d’un vol.

Brûler le pégriot

Faire disparaître les traces d’un vol (Argot des voleurs).

Brûler les planches

v. a. Avoir l’habitude de la scène, jouer un rôle avec aplomb. Argot des coulisses.

Brûler les planches

Jouer avec entrain, déployer beaucoup de chaleur, — dans le jargon des comédiens.

Monvel est l’acteur pour lequel a été inventée cette expression de coulisses.

(V. Couailliac, La Vie de théâtre.)

Brûler sa chandelle par les deux bouts

v. a. Faire des dépenses extravagantes, — dans l’argot des bourgeois.

Brûler, ou brûler un cierge

Être très amoureux. Tirer un coup avec une femme, — qui se charge de vous faire couler.

Vénus, à ta charmante loi
Mon cœur n’est point rebelle :
Je me sens presque malgré moi
Brûler pour chaque belle.

Armand Gouffé.

Faire brûler Moscou

Faire un punch monstre, — dans l’argot des soldats, qui connaissent tous, par ouï-dire, les belles flammes qui s’échappaient, le 29 septembre 1812, de l’antique cité des czars, brûlée par Rostopchin.

Paillasse (brûler)

Partir en oubliant de déposer son offrande sur le coin de la cheminée d’une Vénus ambulante.

Pégriot (brûler le)

Effacer les traces d’un vol.





Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники