AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Coloquinte, balle, tronche, bille

Tête.

Tronche

Tête.

Tronche

Tête.

Tronche

Tête.

Tronche

La Sorbonne est la tête qui pense, qui médite ; la Tronche est la tête lorsque le bourreau l’a séparée du tronc.

Vidocq, 1837.

Gare la tronche ! prends garde à la tête.

d’Hautel, 1808.

Tronche

s. f. Visage ; tête, — dans l’argot des voleurs.

Tronche

Tête, visage. — Tronche à la manque, sergent de ville, agent de police, — dans le jargon des voleurs ; c’est-à-dire vilaine tête.

Tronche

Tête. Visage. Tronche à la manque. Gardien de la paix. Figure mauvaise.

Tronche

Tête (Argot des voleurs).

Tronche

Tête.

Je lui ai envoyé un coup de tronche dans l’estomac, qui l’a envoyé à dame.

Tronche

Tête.

Tronche (la)

La tête.

Tronche (la)

La tête.

Tronche de morue

Tête de mouton.

Tronche de refroidi

Fromage de Hollande, connu plus généralement sous le nom de tête de mort (Argot des voleurs).

Troncher

v. a. Embrasser.

Troncher

Le vocable s’explique suffisamment par ceci :
— Bibi a tronché la môme, elle a avalé le pépin (Argot du peuple).

Troncher

Voir rouscailler.

Tronque ou tronche

Tête.


Argot classique, le livreFacebook