AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Lingre

Couteau. Refroidir avec le lingre, tuer à coups de couteau.

Lingre

Couteau.

Lingre

Couteau.

Lingre

Couteau (Vidocq).Lingrer : Frapper à coups de couteau. — Lingrerie : coutellerie. — Lingriot : Canif. — Quadruple allusion à Langres, ancienne capitale de la coutellerie.

Lingre

s. m. Couteau, — dans l’argot des voleurs, qui savent que Langres est la patrie de la coutellerie. Lingriot. Petit couteau ; canif ; bistouri.

Lingre

Couteau. Mot à mot : couteau de Lingres, pour Langres, patrie de la coutellerie française. — Lingrerie, coutellerie. — Lingriot, petit couteau, canif.

Lingre

Couteau. Quelques auteurs disent lingue, c’est une erreur, lingre est une corruption de Langres, ville renommée pour la fabrication de ses couteaux (Argot des voleurs).

Lingre

Couteau.

Lingre, lingue

Couteau.

Lingre, surin, vingt deux

Couteau.

Lingrer

v. a. Frapper à coups de couteau.

Lingrer

Donner des coups de couteau.

Lingrerie

s. f. Coutellerie.

Lingres

Couteaux.

Lingreur

Assassin qui tue à l’aide d’un couteau (Argot des voleurs).

Malingrer

Souffrir (Vidocq). — Malingre se dit encore pour souffreteux.

Malingrer

v. n. Souffrir, — dans l’argot des voleurs.

Malingrer

Souffrir.

Malingreux

Ceux qui ont de fausses plaies.

Malingreux

Malade.

Malingreux

Qui a de fausses plaies.

Malingreux

Ceux qui ont de fausses plaies.

Malingreux

s. et adj. Souffreteux, — dans l’argot du peuple.

Malingreux

Anciens sujets de la Cour des Miracles, chargés d’exhiber de fausses plaies.


Argot classique, le livreFacebook