AccueilA B C D E F G H I J K L M N O ΠP Q R S T U V W X Y ZLiens

courriel

un mot au hasard

Dictionnaire d’argot classique
Argot classique
le livre

Facebook


Share


Russe-français
Russisch-Deutsch
Rusianeg-Brezhoneg
Russian-English
Ρώσικα-Ελληνικά
Russo-italiano
Ruso-español
Rus-român
Orosz-Magyar
Ruso-aragonés
Rusice-Latine
Французско-русский
Немецко-русский
Бретонско-русский
Französisch-Deutsch
Allemand-français
Блатной жаргон
Soldatensprachführer
Военные разговорники

Entrez le mot à rechercher :
  Définition Rechercher partout 


Gitrer

Posséder (Vidocq). — Au moyen âge, on trouve gie pour j’ai. V. Roquefort.

Gitrer

Avoir, posséder, — dans le jargon des voleurs.

Gitrer

Avoir, posséder. Gitre, j’ai.

Huîtrerie

« C’est la drôlerie de pensée, l’erreur de plume, qui, par précipitation, par manque de réflexion, échappe surtout à l’écrivain. »

(J. Claretie : Le Temps, avril 1882.)

Le mot a été précédemment employé par V. Jacquemont.

Itrer

Avoir.

Itrer

v. a. Avoir, — dans le même argot. C’est un verbe irrégulier. Ainsi : Ire-tu picté ce luisant ? (As-tu bu aujourd’hui ?).

Itrer

Avoir, posséder, — dans l’ancien argot.

Itrer

Avoir. Posséder. Itres-tu picté, ce luisant ? As-tu bu aujourd’hui ? V. Gitrer.

Litrer

Contenir, posséder. — Ce terme a une forme aussi régulière que cuber. — V. Fourgat.

J’avais balancé le bogue que j’avais fourliné et je ne litrais que nibergue en valades.

Vidocq.

Litrer

v. a. Avoir, posséder, — dans l’argot des voleurs. V. Itrer.

Litrer

Posséder, avoir, — dans l’ancien argot.


Argot classique, le livreFacebook